Communiqués de presse

Communiqué de presse
Paris, le 8 novembre 2018

Alors que le nombre de demandeurs d'emploi dans le pays ne reflue toujours pas, le GPS, ne peut que se féliciter de l'opportunité offerte par la reprise ce vendredi des négociations pour l'élaboration d'une nouvelle convention d'assurance chômage. Elles permettront d'aborder l'ensemble des sujets du périmètre Unedic touchant à la lutte contre le chômage, avec le souci de trouver entre 3 et 3,9 milliards d'euros d'économies sur trois ans.

Mais les entreprises de service considèrent que, s'il y a urgence à trouver des solutions pour débloquer les freins au retour à l'emploi, la taxation des contrats courts ou des fins de contrats, quant à elle, serait contre-productive. Une telle disposition, en alourdissant le coût du travail, nuirait à la création d’emploi. Les secteurs de services recourant de façon importante aux CDD sont en effet des créateurs d’emplois massifs pour notre pays.

Lire la suite : Négociation Assurance Chômage : non à la taxation des fins de contrats, oui à...

Communiqué de presse
Paris, le 7 septembre 2018

Le Groupement des Professions de Services a tenu ce vendredi 7 septembre une assemblée générale extraordinaire afin de prolonger le mandat des membres du comité exécutif et du président, Christian Nibourel, jusqu’au 31 décembre 2019. Ce prolongement a été adopté à l’unanimité.

Le GPS et son président ont pris cette décision pour :

  • Promouvoir les services dans le cadre des réformes en cours qui n’intègrent pas suffisamment les problématiques des entreprises du secteur.
  • Renforcer le rôle et la contribution des services dans le débat public, à hauteur de leur poids dans la création d'emplois et de richesses de notre pays. Mais également au sein du « Medef de proposition » tel que l’a défini son nouveau président, Geoffroy Roux de Bézieux.

Lire la suite : Christian Nibourel prolongé à la présidence du Groupement des professions de services

Communiqué de presse
Paris, le 30 août 2018

Les entreprises de services alertent le gouvernement sur l’impact dommageable pour la croissance et l’emploi des mesures relatives au CICE en 2019. Le dispositif annoncé touche majoritairement les entreprises de services.

Le Groupement des professions de services (GPS) chiffre cet impact à plus de 3 milliards pour 2019 : 2 milliards au titre du basculement du crédit d’impôt en allégement de charges, et 1,1 milliard au titre du report à octobre de l’allégement supplémentaire de 4% pour les salaires autour du Smic.

Le GPS rappelle que les entreprises de services sont les principales créatrices d’emplois en France et le moteur de l’intégration sociale. Dans un secteur où la masse salariale représente entre 50 et 80% de la valeur ajoutée, toute mesure, même temporaire, visant à augmenter le coût du travail est un frein à la création d’emplois.

Communiqué de presse
Paris, le 20 mars 2018

Le Gps regrette que la réunion qui s’est tenue hier au ministère du travail avec les partenaires sociaux n’ait pas apporté de précisions sur les mesures attendues relatives à l’emploi durable et à la taxation des contrats courts, qui continuent de préoccuper fortement le secteur des services.  

A l’incitation des pouvoirs publics, les partenaires sociaux ont décidé d’ouvrir des négociations dans toutes les branches d’activité pour développer l’installation durable dans l’emploi. L’exécutif subordonne ces négociations à une obligation de résultat, sans en préciser la nature ni la mesure, et évoque, en cas d’échec, une taxation de tous les formes de rupture (hors démission a priori) pour tous les types de contrats. Comment imaginer donner des gages satisfaisants en matière de pérennité d’emploi alors même que les acteurs patronaux ignorent les objectifs fixés, les critères d’évaluation du résultat, et qu’ils n’ont pas de certitude sur l’évolution de la conjoncture – qu’ils n’ont donc pas toutes les cartes en main pour ouvrir de façon positive des négociations avec les partenaires sociaux ?

Lire la suite : Réforme de l’assurance chômage : Les services refusent toute taxation des contrats...

Communiqué de presse du 1er septembre 2017

Le Groupement des Professions de Services (GPS) considère en effet que les mesures annoncées le 31 août créent des conditions plus favorables à la création d’emplois et à l’amélioration du dialogue social dans les entreprises, petites et grandes. Les entreprises de services, principal moteur de création d’emplois de notre pays, font depuis des années le constat d’un marché du travail figé et segmenté (CDI, CDD, agents publics, travailleurs indépendants, chômeurs...). Avec le contrat de chantier ou la possibilité d’adapter certaines modalités du CDD, le gouvernement fait un premier pas vers plus de souplesse.

Lire la suite : Le gouvernement vient de rendre publique une réforme du marché et du droit du...

Communiqué de presse du 21 septembre 2016

Christian Nibourel,  vice-président de la Commission Nationale des Services (CNS) et président du Groupement des Professions de Services (GPS) a été reçu le 20 septembre 2016 par Christophe Sirugue, secrétaire d'Etat à l'industrie pour lui présenter les enjeux des entreprises de services et les travaux réalisés à ce jour. Il a notamment attiré l’attention sur la nécessité d’une meilleure prise en compte des services dans la politique économique de la France.

Christian Nibourel a rappelé le poids des services marchands dans notre économie : « Avec 80% des emplois créés aujourd'hui, les services marchands sont le seul secteur créateur d'emplois nets en France. Ils sont la force d'entraînement de notre économie et contribuent à la création de richesse et à la montée en gamme de tous les autres secteurs. De l’excellence des services, dépendent les performances de tous les secteurs. Notre pays peut prendre le leadership des services en Europe et s'emparer des nouveaux marchés de croissance ».

Lire la suite : Christian Nibourel reçu par Christophe Sirugue, secrétaire d'Etat à l'industrie

Communiqué de presse du 11 avril 2016

L’exécutif vient d’annoncer une mesure consistant à renchérir les taxes sur les CDD, « pour favoriser l'embauche en CDI », via des contributions patronales supplémentaires à l'assurance chômage.

Le raisonnement de ceux qui plaident pour un tel système est simple : 70% des contrats de travail signés en 2015 avaient une durée inférieure à un mois. Donc pour permettre d’embaucher en CDI il suffirait de décourager les contrats courts.

Mais jamais la création d’un impôt n’a permis de créer de l’emploi. Au contraire, cette disposition viendrait compromettre irrémédiablement et immédiatement l’objectif unique de la réforme : créer de l’emploi.

Lire la suite : Loi Travail : les services marchands s’opposent à la taxation des contrats courts

Communiqué de presse - Paris, le 4 mars 2016 

Reçu par Myriam El Khomri, ministre du Travail et Clothilde Valter, secrétaire d'Etat en charge de la Formation professionnelle, Christian Nibourel, président du Groupement des Professions de Services alerte sur le risque de décrochage de la France en matière de création d'emplois dans les services et sur la nécessité d'une réforme du code du travail. « Aujourd'hui la question n'est plus de contester la flexibilité, mais de l'organiser dans l'intérêt de tous, les entreprises et les actifs dans leur diversité » rappelle le président du GPS.

Lire la suite : Projet de loi de réforme du code du travail : risque de décrochage en matière de...

Communiqué aux adhérents du 03 mars 2016

Christian Nibourel a été reçu par Myriam El Khomri, ministre du travail, et Clotilde Valter, secrétaire d'Etat en charge de la formation professionnelle, mercredi 2 mars 2016. Le président du GPS a réaffirmé l'importance de réformer le code du travail pour les services et a offert des arguments tangibles, issus du Pacte Services, pour cautionner la pertinence de plusieurs points du texte de loi.

Lire la suite : Myriam El Khomri et Clothilde Valter reçoivent Christian Nibourel sur le projet de...

Communiqué de presse
Paris, le 12 février 2016

Les services en 2015 ont franchi le cap des 10 millions d’emplois en France sur les 18 millions du secteur privé. Ce chiffre confirme la place qu’occupent aujourd’hui les entreprises de services dans la croissance française.
Ces tendances, révélées par la dernière étude de l’Insee publiée le 12 février 2016, confirment que l’essentiel de l’emploi créé en France l’est dans les services.

Selon cette étude, le tertiaire a créé 128 000 emplois "nets" en 2015.

Lire la suite : L’Insee confirme le rôle déterminant des services dans la création d’emploi en...

Twitter

Gps_Services Communiqué de presse - Négociation Assurance Chômage - Non à la taxation des fins de contrats, Oui à l’idée d’un no… https://t.co/zejE5aRHxk
Gps_Services L’essoufflement de la création d’emplois se poursuit dans les #services. Phénomène inquiétant, d’autant qu’ils repr… https://t.co/Fk2Sb6craZ
Gps_Services La réforme du CICE aura un impact négatif sur la création d’emplois ! Selon l’OFCE : -40000 en 2019, -20000 en 20… https://t.co/h8Vpn8B4Fm
Gps_Services La réforme du CICE aura un impact négatif sur la création d’emplois ! Selon l’OFCE : -40000 en 2019, -20000 en 202… https://t.co/rp2plGL4L2
Gps_Services Les #services sont les 1ers perdants de la réforme du CICE avec un impact estimé à -2,7 md€ par @Rexecode, soit 21%… https://t.co/MAtl52QXuh
Le site du GPS utilise Google Analytics, aucune donnée personnelle sensible ne sera utilisée.
Vous avez le choix de nous autoriser à déposer le cookie Google Analytics à des fins de mesure d'audience, ou de refuser, en cliquant sur le bouton correspondant.
En savoir plus Accepter Refuser