Communiqué aux adhérents du 03 mars 2016

Christian Nibourel a été reçu par Myriam El Khomri, ministre du travail, et Clotilde Valter, secrétaire d'Etat en charge de la formation professionnelle, mercredi 2 mars 2016. Le président du GPS a réaffirmé l'importance de réformer le code du travail pour les services et a offert des arguments tangibles, issus du Pacte Services, pour cautionner la pertinence de plusieurs points du texte de loi.

Christian Nibourel a rappelé la place prédominante des services dans la création de richesse et d'emplois de notre pays. « Aborder notre monde avec le prisme du service, accepter « l'évidence services », c'est partir du bon énoncé, car les services nourrissent l'avenir de tous les autres secteurs » a-t-il indiqué.

Avec 80% des emplois créés aujourd'hui, les services marchands sont « la pompe à emploi » de notre économie. Les métiers en tension et d'avenir se trouvent massivement dans les services marchands. Ce sont ces mêmes métiers qui seront l'offre d'emploi dans les années à avenir.

Mais il a alerté sur le décrochage de la France au niveau européen en matière de création d'emplois dans les services. La dynamique de création s'est clairement essoufflée depuis plusieurs années, même si elle reste positive. Aussi a-t-il invité la ministre à poursuivre la réforme indispensable du code du travail pour libérer, enfin, des carcans actuels le formidable potentiel d'emploi dans les services et permettre ainsi à notre pays de tirer le meilleur de ses avantages incontestables. Avoir l'ambition de prendre le leadership des services en Europe est autant un objectif porteur d'avenir qu'une nécessité.

« Aujourd'hui la question n'est plus de contester la flexibilité, mais de l'organiser dans l'intérêt de tous, les entreprises et les actifs dans leur diversité » a-t-il affirmé. Le GPS appelle à une flexibilité responsable pour créer les conditions d'une nouvelle dynamique de création de richesse, d'emploi, d'intégration des jeunes et des chômeurs, et de cohésion sociale. « L'homme est au cœur des métiers de services, il en est à la fois la finalité et l'acteur », a-t-il souligné.

Christian Nibourel a rappelé l'urgence de poser un regard neuf sur les mutations de notre société. Les règles en usage sont issues d'un monde qui a muté, il est de notre responsabilité collective de les adapter et de les faire vivre, au bénéfice de tous. La réforme du code du travail va dans ce sens et contribuera à libérer la croissance et l'emploi dans notre pays.

Cette rencontre a été l'occasion pour Christian Nibourel, également vice-président de la Commission Nationale des Services, de remettre officiellement à Clotilde Valter la contribution de la commission sur le sujet majeur de la formation professionnelle et l'apprentissage.

Twitter

Gps_Services Communiqué de presse - Négociation Assurance Chômage - Non à la taxation des fins de contrats, Oui à l’idée d’un no… https://t.co/zejE5aRHxk
Gps_Services L’essoufflement de la création d’emplois se poursuit dans les #services. Phénomène inquiétant, d’autant qu’ils repr… https://t.co/Fk2Sb6craZ
Gps_Services La réforme du CICE aura un impact négatif sur la création d’emplois ! Selon l’OFCE : -40000 en 2019, -20000 en 20… https://t.co/h8Vpn8B4Fm
Gps_Services La réforme du CICE aura un impact négatif sur la création d’emplois ! Selon l’OFCE : -40000 en 2019, -20000 en 202… https://t.co/rp2plGL4L2
Gps_Services Les #services sont les 1ers perdants de la réforme du CICE avec un impact estimé à -2,7 md€ par @Rexecode, soit 21%… https://t.co/MAtl52QXuh
Le site du GPS utilise Google Analytics, aucune donnée personnelle sensible ne sera utilisée.
Vous avez le choix de nous autoriser à déposer le cookie Google Analytics à des fins de mesure d'audience, ou de refuser, en cliquant sur le bouton correspondant.
En savoir plus Accepter Refuser