Diagnostic de la presse sur les services
Chronique des Echos et revue de presse matinale d'Europe 1 le 31 mai 2017

Dans sa chronique des Echos le 31 mai, Sabine Delanglade livre une lecture éclairée des enjeux du secteur de services et alerte sur la dégradation de leur compétitivité. Cet article, qui a la vertu de traiter de façon inédite la question dans sa complexité, témoigne d'une évolution de l'intérêt des médias pour l'importance de nos sujets.
Ainsi, dans sa revue de presse matinale sur Europe 1 le même jour, Natasha Polony fait référence à l'article des Echos en concluant : « entre positionnement milieu de gamme, uberisation et inventivité fiscale, les services subissent la même tempête que l'industrie ».

Les médias contribuent ainsi à une prise de conscience nécessaire dont nos dirigeants pourront utilement se nourrirent. Le GPS s'en félicite.

Extrait de la chronique de Sabine Delanglade dans les Echos du 31 mai :

« Longtemps, on a cru que nos services s'en sortiraient mieux que l'industrie. Jusqu'à 2016, où leur balance commerciale a frôlé le rouge. Le signe d'une compétitivité dégradée et d'une offre pas assez attractive

Ainsi la France aurait laissé filer son industrie, mais, côté services, elle n'aurait pas lâché la rampe. Voyez nos restaurants, nos hôtels, nos musées, nos paysages ! Pas si sûr hélas. En effet, face à un, 50 milliards de déficit à comparer à un excédent allemand de 200 milliards, la balance des services française a toujours été « structurellement » positive. François Hollande a beau se targuer d'avoir laissé un pays en meilleur état qu'il l'avait trouvé en entrant, un indicateur de plus est venu contrarier ce bilan ripoliné de rose. Pour la première fois, en 2016, a frôlé le rouge. De 24 milliards en 2012, 17 en 2014, 8,8 en 2015, l'excédent a chuté à seulement 29 millions d'euros en 2016. Plus qu'une tendance, une chute à pic, même si le terrorisme explique la dégringolade en 2016 des recettes touristiques. Si la France avait connu dans le secteur des services le même rythme que l'Allemagne ou l'Espagne, elle aurait pu créer entre fin 2013 et mi 2016, de 250000 à 430000 emplois de plus. ... »

Cliquez ici pour lire l'intégralité de l'article.

Cliquez ici pour écouter la revue de presse matinale d'Europe 1 (écouter à 2'04').

Twitter

Gps_Services Bonus-malus pour les contrats courts: indignation du secteur des #services @CNibourel, président du @Gps_Services - https://t.co/B8XnkofwNd
Gps_Services RT @CMartinGps: La "Startup Idea Matrix" de Google : des idées de startup à 90% services @Gps_Services https://t.co/KQ4F3WLOk1
Gps_Services RT @bencoron: Plateau incroyable pour une France qui a tout pour réussir !@bfmbusiness #GPServices @Gps_Services @SecuritasFrance https://t…
Gps_Services RT @doctolib: Bon, c'est vrai, on est (un peu) fier... 🤩🤩🤩 #GPServices @bfmbusiness #innovation #esanté https://t.co/mGzsVVHnzH
Gps_Services RT @Claude_Tarlet: Ce soir remise des prix @bfmbusiness des services #gpservices Bonne chance à tous ! #sécuritéprivée https://t.co/zK9ag7T