Présidentielles 2017

2017, année de tous les choix !
Les entreprises de services
contribuent au débat présidentiel.

En 2017, l’actualité va dicter notre calendrier : nouveau Président de la République, nouvelle équipe gouvernementale, nouveaux députés...

Une opportunité exceptionnelle pour renforcer notre pédagogie et installer statutairement les services à la place qui leur revient, auprès des nouveaux décideurs politiques, au plan national et territorial. 

Dans cette période de débat crucial sur l’avenir du pays, le GPS et des entreprises de services interpellent les candidats à l’élection présidentielle. Cette contribution est fondée sur 30 propositions s’articulant autour de 5 priorités portés par le Pacte Services :

  • Priorité 1 : Faire des services l’axe structurant du développement de notre économie au bénéfice de tous les autres secteurs. 
  • Priorité 2 : Reconnaître les mutations structurelles du travail et adapter notre modèle social à l’ère du service.
  • Priorité 3 : Accélérer le développement de la formation professionnelle et accroître l’expérience en entreprise. 
  • Priorité 4 : Mettre en place une fiscalité intelligente et simplifier l’environnement règlementaire.
  • Priorité 5 : Contribuer à des services publics performants pour les usagers.

En entrant dans l’ère du service, nous sommes déjà dans le monde demain. Cette ère est porteuse d’opportunités extraordinaires pour notre pays. Si cette réalité économique dominante n’est pas reconnue, les promesses de l’ère du service ne seront pas tenues, laissant le chômage et l’exclusion continuer leurs ravages.

La France doit accueillir cette évidence pour en faire la clef de notre développement national, pour prendre le leadership du marché européen et une place majeure dans le marché mondial.

Téléchargez le texte complet de l’interpellation du GPS.

UMIH

L’UMIH avec le GNC et ses syndicats associés entrent en campagne. Ils présentent leurs propositions d’actions à l’adresse des candidats à l’élection présidentielle. 

Le Tourisme peut permettre à la France de gagner 1 point de PIB c’est-à-dire 21 milliards d’euros de recettes supplémentaires, à condition de se doter  des moyens et des outils nécessaires. Le tourisme doit devenir une priorité nationale pour contribuer à doper la croissance et l’emploi

Pour y parvenir, 7 priorités s’imposent pour ancrer les entreprises du secteur du tourisme au cœur du développement de la France :

  • Gagner un point de PIB en 5 ans
  • Favoriser la création d’emplois et valoriser l’apprentissage
  • Oxygéner nos entreprises en simplifiant leur gestion quotidienne
  • Sécuriser le cadre fiscal national et local
  • Agir pour le tourisme durable
  • Faire du numérique un moteur de croissance au service des professionnels
  • Reconnaître les cafés, hôtels, restaurants, établissements de nuit comme les acteurs majeurs du tourisme 

Roland HEGUY, Président confédéral de l’UMIH déclare : « Nous en sommes convaincus, le tourisme est l’un des seuls secteurs de l’économie  française capable de créer de la richesse et des emplois. A condition de s’en donner les moyens et les outils. C’est un véritable trésor pour la France et pour tous les Français et il convient d’en faire une affaire d’Etat. Les candidats doivent saisir l’occasion de s’engager en faveur du tourisme, de ses entreprises et de ses salariés. ».

 Retrouvez toutes les propositions sur le site de l’Umih et en téléchargement ici.

Prism’emploi contribue au débat présidentiel avec son Manifeste pour l’emploi 
Le monde du travail a profondément évolué depuis 25 ans. Face à l’éclatement des formes d’emploi, de multiples contrats ont vu le jour pour tenter d’encadrer ces nouvelles manières de travailler. Une situation complexe, qui manque de lisibilité et, qui ne satisfait aujourd’hui ni les salariés, ni les entreprises. Ces mutations impactent les parcours professionnels, qui se composent désormais d’expériences successives plus nombreuses et plus diverses qu’auparavant. 

Prism’emploi considère que la sécurité de l’emploi d’un actif dépend davantage de son employabilité que de son statut. Le travail doit donc permettre de maintenir ou d’acquérir des compétences, permettant à chacun de l’entretenir et de la développer. 

Fort de ces constats, Prism’emploi livre dans son manifeste une réflexion pour refonder les rapports de travail, faire émerger de nouveaux équilibres entre actifs et employeurs et revitaliser le contrat social. Au coeur de cette réflexion : la flexisécurité, qui permet de concilier les exigences de souplesse des entreprises et le besoin de sécurité des salariés. Pour Prism’emploi, une réforme ambitieuse des modalités contractuelles et des moyens d’accès au travail s’impose, articulée autour de trois nouveaux contrats : un contrat à droits progressifs, un contrat à durée limitée et un contrat opérationnel à destination des entrepreneurs autonomes.

Pour en savoir plus, consultez le texte complet du communiqué de presse et le manifeste.

 

Consult'in France

EN ÉTAT D'URGENCE ÉCONOMIQUE
La compétitivité de notre pays est en berne depuis le début du siècle, et les récentes embellies ne permettent pas de combler — loin s'en faut — le retard considérable accumulé. Nous devons accélérer... Accélérer la prise de conscience de tous, accélérer les réformes, accélérer les mutations !

L'enjeu s'avère majeur : il s'agit de restaurer la confiance et la prospérité, de favoriser une dynamique de croissance mais aussi de façonner le pays que nous laisserons demain aux jeunes générations. Pour cela, #Accélérer! propose une vision claire des actions à mener :

  • 80 graphiques qui dressent un état des lieux factuel de la situation française ;
  • des sondages exclusifs qui prennent le pouls des forces vives du pays : dirigeants d'entreprises, cabinets de conseil, étudiants ;
  • 5 parties qui constituent une véritable feuille de route pour l'action : établir le constat, rénover le marché de l'emploi, oser une fiscalité de croissance, inventer l'entreprise de demain, gérer le changement.

Twitter

Gps_Services RT @CMartinGps: Les services à l'honneur avec l'entrée de @Atos au CAC40 @Gps_services https://t.co/bgxGtwTgnm via @LesEchos
Gps_Services RT @DPOExpert: S Kuntzmann VP @FESP_SERVICES, @CNibourel Pdt @Gps_Services @AccentureFrance Jean-Michel Livowsky à l'#Unum @medef #IoT #num
Gps_Services @CNibourel, Pdt @Gps_Services à #Unum @medef : L’ère du #service ds laquelle ns sommes = formidable chance de construire une Sté nouvelle
Gps_Services Championne dans les #services, la France pourrait créer beaucoup plus d’emplois - @Gps_Services - https://t.co/UrvJArntal via @LesEchos
Gps_Services RT @CMartinGps: Les services, 1er financeur de la sécu sociale @Gps_Services La reprise de l’emploi bénéficie à la Sécurité sociale https:…