Communiqués de presse

29 avril 2020
Communiqué de presse

Il n'y aura pas de relance réussie sans période de déconfinement réussie. Il n'y aura pas de déconfinement réussi sans la contribution pleine et entière des services marchands. Et pour ce faire, le GPS considère que des mesures économiques et sociales en faveur des entreprises de services doivent constituer l’un des piliers majeurs de la stratégie de déconfinement et de relance du gouvernement.

Fort de cette conviction, le GPS prend acte du plan présenté mardi 28 avril par le Premier Ministre et préconise que la baisse du chômage partiel soit conditionnée à la reprise graduelle de l’activité, et non à des dates incertaines qui pourraient être remises en cause par l’évolution de l’épidémie.

Lire la suite : La baisse progressive du chômage partiel doit être calée sur la reprise de l’activité

31 janvier 2020
Communiqué de presse

Le Groupement des Professions de Services se réjouit de la forte diminution du chômage en France en 2019 et constate que la contribution des services à ce reflux est essentielle. Avec 120 700 demandeurs d'emploi sans activité en moins (-3,3%), Pôle Emploi enregistre la plus forte baisse du chômage depuis la crise de 2008.

Une nouvelle fois, le rôle moteur des services se confirme : responsables de près de 70% de la création nette d’emplois du secteur marchand en 2019, ils seront à nouveau la principale contribution à la croissance de l’emploi en 2020 selon l’Insee.

Lire la suite : Les services, un rôle moteur dans la baisse du chômage

   
9 décembre 2019
Communiqué de presse

Damien Verdier a été élu le 9 décembre président du Groupement des Professions de Services.

Damien Verdier a rejoint Sodexo en 1979 alors que l'entreprise comptait encore 16 000 salariés en France. Elle est aujourd'hui le premier employeur français dans le monde avec 460 000 collaborateurs. Damien Verdier a occupé plusieurs postes de direction générale au sein de Sodexo France, avant de rejoindre le Comité Exécutif du Groupe, où il fut notamment, au plan mondial, en charge de la stratégie, des achats, du marketing, du développement durable et de l’innovation.

Lire la suite : Damien Verdier élu Président du Groupement des Professions de Services

Le 15 octobre 2019

Les entreprises de services et les fédérations professionnelles représentées par le GPS prennent acte des déclarations du Ministre de l'Economie spécifiant que la France « ne fait pas le choix d'être une grande économie de services ».

De tels propos ne tiennent compte, ni de l'apport des services à notre société, ni de la force qu'ils représentent déjà pour notre économie. De surcroît la société de services n'est pas celle que semble imaginer le Ministre de l'Economie en faisant allusion au Royaume Uni des années 80 : la France de Monsieur Macron n'est pas le Royaume Uni de Madame Thatcher. Non, les services ne sont pas synonymes de précarité !

Lire la suite : Réaction du Groupement des Professions de Services à la déclaration du Ministre de...

Le 12 juin 2019

Le Groupement des professions de services prend acte de la décision du Premier Ministre d'entériner le dispositif dit de "bonus-malus" dans les 5 à 10 secteurs qui utilisent le plus les contrats courts, et d’y ajouter, dans les autres secteurs, une « mesure transversale pour décourager le recours aux CDD d’usage ». Ces deux mesures discriminatoires sont plus punitives qu’efficaces au regard de l’enjeu qu’elle prétendent servir : la lutte contre la précarité. Elles touchent de plein fouet des secteurs de services qui sont massivement créateurs d’emplois, moteur de l’intégration sociale et par ailleurs en tension de recrutement. Nous le répétons : ces mesures sont une mauvaise réponse à un vrai enjeu.

Lire la suite : Taxation des contrats courts : Une nouvelle fois les services ne sont ni écoutés ni...

Le 13 février 2019

Alors que les organisations patronales ont décidé de revenir à la table de la négociation sur l’assurance chômage, le Groupement des professions de services rappelle que trois fédérations de services ont apporté leur contribution pour modérer le recours aux contrats courts, favoriser l’emploi durable et le fonctionnement du marché du travail. Ces trois initiatives contribuent à nourrir utilement la réflexion des partenaires sociaux dans leur négociation actuelle et apportent des réponses concrètes aux attentes de l’exécutif, dont la position a été rappelée dimanche par Muriel Pénicaud.

Les partenaires sociaux de la branche de la propreté, dans deux accords du 19 septembre 2018, ont retenu plusieurs outils visant à allonger les durées d’emploi : hausse de l’utilisation des compléments d’heures, suppression du délai de carence entre deux CDD ou deux contrats de travail temporaire, développement du travail continu en journée, ou encore accès favorisé à un emploi durable après un contrat en alternance. La propreté emploie 500 000 personnes dont plus de 80% en CDI. La majorité des CDD conclus dans la branche concerne des remplacements de salariés absents afin d’assurer la continuité d’activité exigée par les donneurs d’ordre.

Lire la suite : Les fédérations de services se mobilisent dans le cadre de la négociation assurance...

31 janvier 2019 - Communiqué de presse

Le Groupement des Professions de Services (GPS) salue la mémoire de Pierre Nanterme décédé ce jeudi 31 janvier, qui fut avec Pierre Bellon et Georges Drouin l’un des fondateurs du groupement en 2003. Homme d'entreprise visionnaire et audacieux, Pierre Nanterme fut aussi un patron engagé dans l'action collective. Il choisit de défendre avec détermination la cause des entreprises de services à laquelle il apporta son expertise économique et sa connaissance de la mondialisation. Il prit la responsabilité des questions économiques au GPS de 2003 à 2005 et fut ensuite appelé par Laurence Parisot lors de son élection à la présidence du MEDEF. Membre du comité exécutif, il présida pendant plusieurs années la commission économique de l’organisation patronale. 

Lire la suite : Décès d’un grand patron engagé dans la cause des services

Communiqué de presse
Paris, le 8 novembre 2018

Alors que le nombre de demandeurs d'emploi dans le pays ne reflue toujours pas, le GPS, ne peut que se féliciter de l'opportunité offerte par la reprise ce vendredi des négociations pour l'élaboration d'une nouvelle convention d'assurance chômage. Elles permettront d'aborder l'ensemble des sujets du périmètre Unedic touchant à la lutte contre le chômage, avec le souci de trouver entre 3 et 3,9 milliards d'euros d'économies sur trois ans.

Mais les entreprises de service considèrent que, s'il y a urgence à trouver des solutions pour débloquer les freins au retour à l'emploi, la taxation des contrats courts ou des fins de contrats, quant à elle, serait contre-productive. Une telle disposition, en alourdissant le coût du travail, nuirait à la création d’emploi. Les secteurs de services recourant de façon importante aux CDD sont en effet des créateurs d’emplois massifs pour notre pays.

Lire la suite : Négociation Assurance Chômage : non à la taxation des fins de contrats, oui à...

Communiqué de presse
Paris, le 7 septembre 2018

Le Groupement des Professions de Services a tenu ce vendredi 7 septembre une assemblée générale extraordinaire afin de prolonger le mandat des membres du comité exécutif et du président, Christian Nibourel, jusqu’au 31 décembre 2019. Ce prolongement a été adopté à l’unanimité.

Le GPS et son président ont pris cette décision pour :

  • Promouvoir les services dans le cadre des réformes en cours qui n’intègrent pas suffisamment les problématiques des entreprises du secteur.
  • Renforcer le rôle et la contribution des services dans le débat public, à hauteur de leur poids dans la création d'emplois et de richesses de notre pays. Mais également au sein du « Medef de proposition » tel que l’a défini son nouveau président, Geoffroy Roux de Bézieux.

Lire la suite : Christian Nibourel prolongé à la présidence du Groupement des professions de services

Communiqué de presse
Paris, le 30 août 2018

Les entreprises de services alertent le gouvernement sur l’impact dommageable pour la croissance et l’emploi des mesures relatives au CICE en 2019. Le dispositif annoncé touche majoritairement les entreprises de services.

Le Groupement des professions de services (GPS) chiffre cet impact à plus de 3 milliards pour 2019 : 2 milliards au titre du basculement du crédit d’impôt en allégement de charges, et 1,1 milliard au titre du report à octobre de l’allégement supplémentaire de 4% pour les salaires autour du Smic.

Le GPS rappelle que les entreprises de services sont les principales créatrices d’emplois en France et le moteur de l’intégration sociale. Dans un secteur où la masse salariale représente entre 50 et 80% de la valeur ajoutée, toute mesure, même temporaire, visant à augmenter le coût du travail est un frein à la création d’emplois.

Twitter

Gps_Services RT @FedeProprete: 🔴 [SPOT TV] 📺 Parce que l'#Hygiene et la #Propreté sont indispensables, aujourd'hui comme demain, prenons 20 sec pour dir…
Gps_Services .@SophieBellon : "Un portage politique est indispensable pour accompagner le secteur des #services dont nous réalis… https://t.co/5NE4p24KzC
Gps_Services RT @SophieBellon: La crise brutale #COVID19 nous offre aussi l'opportunité unique de tracer les contours du monde de demain. Comment passer…
Gps_Services Nous assistons depuis quelques semaines à la manifestation éclatante de la contribution sociétale des #services.… https://t.co/Sh1pEdWFQd
Gps_Services RT @Medef_IDF: 📣 [INSERTION DES JEUNES DANS L'EMPLOI] Vincent Cohas, vice-président de la @FedeFormPro_FFP, redoute un coup de frein sur l…
Le site du GPS utilise Google Analytics, aucune donnée personnelle sensible ne sera utilisée.
Vous avez le choix de nous autoriser à déposer le cookie Google Analytics à des fins de mesure d'audience, ou de refuser, en cliquant sur le bouton correspondant.