Communiqué de presse
Paris, le 30 août 2018

Les entreprises de services alertent le gouvernement sur l’impact dommageable pour la croissance et l’emploi des mesures relatives au CICE en 2019. Le dispositif annoncé touche majoritairement les entreprises de services.

Le Groupement des professions de services (GPS) chiffre cet impact à plus de 3 milliards pour 2019 : 2 milliards au titre du basculement du crédit d’impôt en allégement de charges, et 1,1 milliard au titre du report à octobre de l’allégement supplémentaire de 4% pour les salaires autour du Smic.

Le GPS rappelle que les entreprises de services sont les principales créatrices d’emplois en France et le moteur de l’intégration sociale. Dans un secteur où la masse salariale représente entre 50 et 80% de la valeur ajoutée, toute mesure, même temporaire, visant à augmenter le coût du travail est un frein à la création d’emplois.

Twitter

Gps_Services RT @FedeProprete: 🗞️ "La France doit être fière de son économie de services" c'est la tribune du @Gps_Services co-signée ce jour par 20 dir…
7hreplyretweetfavorite
Gps_Services RT @G_Eschasseriaux: Les services : 1er employeur de France, 1er créateur d'emplois, 1er financeur de la protection sociale. 10 millions d'…
9hreplyretweetfavorite
Gps_Services RT @UnionTLF: Eric Hémar, Président de @UnionTLF co-signe avec 20 chefs d'entreprises & présidents de fédération la tribune "La France doit…
9hreplyretweetfavorite
Gps_Services RT @Prismemploi: [#AuCoeurDeLEmploi] Porte-parole de la profession dans le débat national et européen, Prism’emploi est membre du @medef, d…
9hreplyretweetfavorite
Le site du GPS utilise Google Analytics, aucune donnée personnelle sensible ne sera utilisée.
Vous avez le choix de nous autoriser à déposer le cookie Google Analytics à des fins de mesure d'audience, ou de refuser, en cliquant sur le bouton correspondant.
En savoir plus Accepter Refuser