Le 15 octobre 2019

Les entreprises de services et les fédérations professionnelles représentées par le GPS prennent acte des déclarations du Ministre de l'Economie spécifiant que la France « ne fait pas le choix d'être une grande économie de services ».

De tels propos ne tiennent compte, ni de l'apport des services à notre société, ni de la force qu'ils représentent déjà pour notre économie. De surcroît la société de services n'est pas celle que semble imaginer le Ministre de l'Economie en faisant allusion au Royaume Uni des années 80 : la France de Monsieur Macron n'est pas le Royaume Uni de Madame Thatcher. Non, les services ne sont pas synonymes de précarité !

Faut-il encore ajouter que pour atteindre le plein emploi en 2025, l'économie française est supposée créer 1,3 millions d'emploi. Si la dynamique de création d'emplois des services marchands se maintenait au niveau des 6 dernières années (toutes choses égales par ailleurs), ils pourraient générer 900 000 à 1,1 millions d'emplois à cette échéance. Peut-on réellement se passer d'une telle contribution aujourd'hui pour en finir avec le chômage de masse dans notre pays ?

Monsieur le Ministre, la France est déjà une grande économie de services : créant 46 % de la valeur ajoutée de notre pays et 80 % de l'emploi, nos entreprises sont au cœur même de la création de richesses. La France peut s'enorgueillir de disposer de plusieurs grands noms de cette économie mondiale : Accor, Cap Gemini, Sodexo, Axa, BNP Paribas, Veolia et bien d'autres. ... Les services jouent aussi un rôle central dans la création de valeur ajoutée pour tous les secteurs économiques. Les exemples sont chaque jour plus nombreux d'entreprises qui, par le service et l'innovation, accroissent leur performance. Ils contribuent ainsi à l'ambition industrielle française. Et ce phénomène est mondial !

Nous prétendons, Monsieur le Ministre, que les services sont au cœur de tous les marchés d'avenir, portés par les nouvelles attentes de la société et par les mutations écologique et numérique : mobilité, ville durable, services à la personne, services aux entreprises, santé, tourisme, éducation et formation, communication ...

Nous ne pouvons que regretter que notre pays ne veuille pas saisir la chance que nous représentons.

Téléchargez le communiqué de presse

Twitter

Gps_Services Damien Verdier,⁩ président du ⁦@Gps_Services intervenait ce midi dans l’Heure H ⁦⁦avec @hchevrillon ⁩ ⁦@bfmbusinesshttps://t.co/c5QcfghRpd
Gps_Services RT @CMartinGps: Damien Verdier : « Les services doivent avoir un interlocuteur identifié auprès de l’exécutif » ⁦@Matignon⁩ ⁦@JeanCASTEX⁩ ⁦…
Gps_Services RT @CMartinGps: Damien Verdier : « La culture du low cost a fragilisé les entreprises de services » ⁦@Gps_Services⁩ ⁦@bfmbusiness⁩ ⁦@Matign
Gps_Services RT @CMartinGps: « Les services, premiers employeurs de France, sortent fragilisés de la crise - il faut absolument s’en préoccuper » ⁦@Gps_
Gps_Services RT @FedeFormPro_FFP: 📢 @PCourbebaisse a été réélu Président de la #FFP ! Un engagement réaffirmé au service des entreprises adhérentes et…
Le site du GPS utilise Google Analytics, aucune donnée personnelle sensible ne sera utilisée.
Vous avez le choix de nous autoriser à déposer le cookie Google Analytics à des fins de mesure d'audience, ou de refuser, en cliquant sur le bouton correspondant.