Communiqué de presse
9 mars 2021

Les Services vivent la plus grave crise de leur histoire
Un plan de croissance post-crise indispensable pour l’emploi en France

Près d’un an après le début de la crise du Covid-19, la dernière publication de l’INSEE sur l’emploi salarié privé confirme que les Services ont été les plus brutalement affectés par les crises sanitaire et économique. 295 000 des 320 000 emplois privés détruits en France en 2020 l’ont été dans les Services, soit près de 92 % de l’ensemble des emplois privés supprimés. C’est un retournement majeur de tendance pour les Services qui avaient créé près de 80 % des emplois dans le pays ces dernière années, pèsent pour l’essentiel du PIB français et dont le soldes des échanges avec le reste du monde couvrait 30% du déficit de la balance commerciale française en moyenne ces dernières années.

Les prochains moins suscitent de fortes inquiétudes : les aides qui ont permis aux entreprises de services de tenir vont diminuer, et les prêts devront être remboursés, sans certitude d’un retour immédiat des clients. Par ailleurs, les mutations, déjà à l’œuvre avant crise, accélèrent et prennent désormais une nouvelle dimension : nouvelles attentes des citoyens et nouveaux comportements des consommateurs, transitions numérique, écologique et démographique, évolution des besoins en compétence, développement de la robotisation et du recours à l’intelligence artificielle, risque de délocalisation, développement du télétravail... Les entreprises devront rapidement s’adapter à cette nouvelle donne, dans un contexte où leurs marges de manœuvre seront réduites.

Pour retrouver le chemin de la croissance, de l’emploi et permettre à nos entreprises de retrouver pleinement leur fonction d’intégrateur social dans un marché du travail profondément changé, il faut prendre conscience du rôle essentiel joué par les Services. Les entreprises de services sont le moteur de l’emploi et de la croissance dans notre pays.

Nous sommes convaincus qu’un plan de croissance pour les Services, complémentaire au plan de relance focalisé sur l’Industrie présenté en septembre, est indispensable pour accompagner nos entreprises dans les mutations en cours et accompagner le rebond de notre économie. Ce plan visera à adresser les enjeux de compétitivité et d’emploi de nos entreprises sur tout le territoire, dans une perspective de valorisation de l’ensemble de l’économie de services. Le GPS présentera ses propositions dans les prochaines semaines.

Téléchargez le communiqué de presse

Twitter

Gps_Services Le chèque de 500 euros pour aider les TPE à se numériser est désormais accessible à toutes les entreprises, quel qu… https://t.co/zm7EZzFAc9
Gps_Services Nomination de Fanny FAVOREL-PIGE au poste de Déléguée Générale du Groupement des Professions de Services (GPS).… https://t.co/4Kjabo73b2
Gps_Services RT @FigecFrance: Charles Battista, réélu Président de la FIGEC ! https://t.co/fdsm2g6xpD w/ @BATTISTACharles @sbouchindhomme @IntrumF @EOS
Gps_Services RT @LesEchos: Covid : en première ligne, le monde des services a perdu près de 300.000 emplois https://t.co/27hCKVdxra
Gps_Services Communiqué de presse : Les Services vivent la plus grave crise de leur histoire - Un plan de croissance post-crise… https://t.co/2TRDuRJBN8
Le site du GPS utilise Google Analytics, aucune donnée personnelle sensible ne sera utilisée.
Vous avez le choix de nous autoriser à déposer le cookie Google Analytics à des fins de mesure d'audience, ou de refuser, en cliquant sur le bouton correspondant.