Le fil d'actus

Interview de Christian Nibourel dans Good Morning Business du 3 mars, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.

"Les services accélérateurs de la croissance dans tous les secteurs de l'économie" : Christian Nibourel est venu défendre le poids des services dans l'économie d'aujourd'hui et de demain, leur compétitivité, leur complémentarité avec l’industrie... Après avoir averti que "Si on n'y prête pas attention, on va perdre la bataille des services comme on a perdu la bataille de l'industrie", le Président du GPS a appelé à une prise de conscience nationale pour créer les conditions en France d’un leadership des services en Europe.

Voir l’intégralité de l’interview en replay sur BFM Business

Interview de Christian Nibourel dans Les Echos du 27 février 2015

Pourquoi, le GPS, plutôt habitué au travail de fond discret, a-t-il décidé de prendre la parole ?

Il est temps d’installer les services comme un secteur majeur de l’économie. C’est la raison pour laquelle nous allons adresser au gouvernement et aux parlementaires une lettre ouverte de sensibilisation. Aujourd’hui, les services marchands représentent près de 50% de la valeur ajoutée produite en France (près de 80% si on ajoute le commerce et les services publics) et 9,8 millions d’emplois marchands. Les ménages y consacrent plus de 60% de leur budget à la consommation.

Lire la suite :  Il faut lever les freins à la croissance du secteur des services

Le Groupement des professions de services (GPS) interpelle le gouvernement et les parlementaires.

SERVICES

Les entreprises du secteur des services ont décidé de faire parler d’elles. Alors que le thème de la désindustrialisation de la France fait florès, la formidable dynamique de métiers aussi divers que les services à la personne, l’hôtellerie-restauration, la banque, l’informatique, la propreté ou encore le travail temporaire n’est non seulement pas reconnue à sa juste valeur, mais encore elle est freinée.

Lire la suite : Pourquoi l’heure des services a sonné

L’économie est affaire de chiffres et de psychologie. Le baromètre des services que publie le GPS pour la fin de l’année 2014 nous montre une nouvelle fois que ces deux composantes ne sont pas forcément concordantes.

Mesuré par les enquêtes de la Banque de France sur le climat des affaires, l’état d’esprit des chefs d’entreprise demeure morose. C’est incontestable. Le mois de décembre 2014 confirme la lente dégradation de leur moral au long de l’année écoulée. Il semble, compte tenu de cette ambiance, peu probable d’assister à un redressement sensible des investissements au cours du premier semestre de 2015.

Lire la suite : Entre morosité et frémissement

Plénière la Commission Nationale des Services (CNS) - 3 mars de 15h à 18h30, présidée par le Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel MACRON, et par Christian NIBOUREL, vice-président de la CNS.
À cette occasion les groupes de travail présenteront au Ministre les principales contributions de la commission sur les sujets porteurs des services.

Twitter

Gps_Services RT @FedeProprete: 🗞️ "La France doit être fière de son économie de services" c'est la tribune du @Gps_Services co-signée ce jour par 20 dir…
7hreplyretweetfavorite
Gps_Services RT @G_Eschasseriaux: Les services : 1er employeur de France, 1er créateur d'emplois, 1er financeur de la protection sociale. 10 millions d'…
9hreplyretweetfavorite
Gps_Services RT @UnionTLF: Eric Hémar, Président de @UnionTLF co-signe avec 20 chefs d'entreprises & présidents de fédération la tribune "La France doit…
9hreplyretweetfavorite
Gps_Services RT @Prismemploi: [#AuCoeurDeLEmploi] Porte-parole de la profession dans le débat national et européen, Prism’emploi est membre du @medef, d…
10hreplyretweetfavorite
Le site du GPS utilise Google Analytics, aucune donnée personnelle sensible ne sera utilisée.
Vous avez le choix de nous autoriser à déposer le cookie Google Analytics à des fins de mesure d'audience, ou de refuser, en cliquant sur le bouton correspondant.
En savoir plus Accepter Refuser