Si le consommateur consomme aujourd’hui des « solutions » mêlant produit et services, le modèle économique des entreprises de services diffère de celui des entreprises de production industrielle.

Par ailleurs :

  • Les jeunes générations demandent plus de collaboratif, d’espaces de co-création, de souplesse d’organisation entre vie professionnelle et vie privée.
  • Des jeux d’acteurs nouveaux apparaissent : c’est le rapide qui mange le lent et plus seulement le gros qui mange le petit.
  • La création d’entreprise dans les services est généralement moins capitalistique au début et la croissance peut être très rapide.
  • Les services sont soumis à des exigences de compétitivité qui peuvent les amener, eux aussi, à délocaliser tout ou partie de l’activité.

Twitter

Gps_Services RT @FedeProprete: 🗞️ "La France doit être fière de son économie de services" c'est la tribune du @Gps_Services co-signée ce jour par 20 dir…
7hreplyretweetfavorite
Gps_Services RT @G_Eschasseriaux: Les services : 1er employeur de France, 1er créateur d'emplois, 1er financeur de la protection sociale. 10 millions d'…
9hreplyretweetfavorite
Gps_Services RT @UnionTLF: Eric Hémar, Président de @UnionTLF co-signe avec 20 chefs d'entreprises & présidents de fédération la tribune "La France doit…
9hreplyretweetfavorite
Gps_Services RT @Prismemploi: [#AuCoeurDeLEmploi] Porte-parole de la profession dans le débat national et européen, Prism’emploi est membre du @medef, d…
9hreplyretweetfavorite
Le site du GPS utilise Google Analytics, aucune donnée personnelle sensible ne sera utilisée.
Vous avez le choix de nous autoriser à déposer le cookie Google Analytics à des fins de mesure d'audience, ou de refuser, en cliquant sur le bouton correspondant.
En savoir plus Accepter Refuser